Automobile écologique

Automobile écologique : un bonus jusqu’à fin 2022 pour passer au vert !

Prévu pour prendre fin le 1er juillet 2022, le bonus écologique de six mille euros est reconduit jusqu’à la fin de l’année. Cette aide à l’achat est donc toujours disponible pour les automobilistes souhaitant passer à l’électrique. Toutefois, elle ne sera plus accordée pour l’acquisition de véhicules hybrides rechargeables.

Contenu du bonus pour voitures vertes

Le bonus écologique est une aide financière publique mise en place en 2008 pour encourager les automobilistes à opter pour les véhicules peu polluants (électriques et hybrides rechargeables). La fin de cette aide avait été fixée au 1er juillet 2022, mais cette échéance a été prorogée au 31 décembre 2022. Le montant du bonus pouvant atteindre les 6000 euros pour les véhicules électriques reste inchangé, autant que les 1000 euros prévus pour les voitures hybrides.

Les conditions pour bénéficier du bonus

Certaines conditions doivent être remplies pour bénéficier du bonus écologique. Auparavant, pour avoir droit aux 6 000 euros, le véhicule devait couter moins de 45 000 euros. L’aide peut désormais être octroyée pour les modèles de moins de 47 000 euros. Les critères d’octroi n’ont pas été modifiés pour les autres montants. Le bonus est de 2 000 euros pour les modèles électriques de 45 000 à 60 000 euros. Pour les véhicules de plus de 60 000 euros, l’aide de 2 000 euros ne sera versée que pour les utilitaires légers. Le délai pour fournir la facture des voitures neuves commandées avant le 31 décembre 2022 en vue de bénéficier du bonus est désormais rallongé jusqu’au 30 juin 2023.

Toutefois, les acquéreurs de véhicules hybrides rechargeables ne pourront plus bénéficier du bonus écologique de 1000 € à la fin de l’année, c’est-à-dire à partir du 31 décembre 2022. Tout compte fait, la prolongation du bonus écologique à 6000 € est bien appréciée par les Français qui souhaitent s’équiper de véhicule électrique ou hybride à cette échéance.

Une décision pour répondre au contexte actuel

Selon le gouvernement, le prolongement du bonus écologique qui vise à inciter les Français à acquérir des véhicules électriques ou hybrides se justifie dans une période où les prix du carburant sont dans une tendance haussière. S’ajoute à cet argument, le report des délais de livraison des véhicules occasionnés par l’augmentation des couts des matières premières telles que l’acier et l’aluminium, ainsi que le manque de certains composants comme les semi-conducteurs.

Au départ, cette aide visait à accompagner et à soutenir les ménages dans leur transition vers les véhicules propres. L’État soutient également l’industrie automobile française à travers ce bonus afin de favoriser le développement des modèles propres.

Il est possible de cumuler le bonus écologique avec la prime à la conversion. C’est une autre mesure des autorités pour pousser les particuliers à acheter les véhicules électriques ou hybrides. En retour, il faudra mettre à la casse son ancienne voiture polluante. Le montant cumulé de la prime à la convention et du bonus écologique peut s’élever à 12 000 euros, une aide non négligeable pour opter sans hésiter pour un véhicule propre.

Bon à savoir : les candidats au bonus écologique doivent respecter certains critères, à savoir :

  • Être une personne physique majeure, domiciliée en France ou une personne morale ayant un établissement en France
  • Acquérir un véhicule ou le louer pour au moins 2 ans

L’aide concerne les voitures particulières, les camionnettes électriques ou hybrides rechargeables. Depuis le 9 décembre 2020, les acheteurs de véhicules électriques d’occasion sont éligibles au bonus écologique, qu’il s’agisse de voiture ou de camionnette. Le gouvernement compte mettre en place le leasing pour les voitures électriques pour encourager davantage les Français à passer aux véhicules verts.

Posts created 5

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut